Comment choisir une tente pour partir en trek ?

A l’opposé du camping traditionnel où le campement est établi à un endroit fixe, dans le trek, celui-ci n’est pas fixe et suit les déplacements des pratiquants. Par conséquent, les matériels à emmener au trek ne sont pas les mêmes que ceux à emmener au camping. Ce qui est particulièrement le cas pour la tente.

Si au camping le confort est priorisé et que les tentes prennent souvent de la place, dans le trek les choses sont tout à fait différentes. Comme les pratiquants sont toujours (ou presque) en déplacement, la tente comme le reste des affaires doit être légère et compacte. De plus, comme l’activité se fait généralement à pied, il serait impossible d’emmener des matériels lourds. Pour les pratiquants qui souhaitent vivre une expérience agréable, la question est donc de savoir comment choisir une tente pour partir en trek.

Pour vous renseigner avant de partir et choisir la meilleure tente possible je vous conseille vivement le site ma-tente avec ses tests et ses guides pour vous aider à choisir un modèle.

Opter pour la légèreté

Des modèles de tentes il en existe des dizaines, voire plus. La plupart ont été conçus pour le camping, mais seuls quelques-uns se destinent à un cadre bien spécifique, notamment au trek. Assez différents des modèles classiques, ces tentes conçues pour le trek se démarquent par leur grande légèreté. Une qualité essentielle dans la pratique de l’activité.

Faire du trek s’apparente beaucoup à faire de la randonnée à la seule différence où les pratiquants sont amenés à établir un campement, autrement dit à monter leur tente au fur et à mesure du circuit. Celle-ci doit être accessible à tout moment, car les pratiquants l’utilisent aussi bien pour se reposer, que pour s’abriter. Etant donné que les pratiquants transportent leur tente sur eux, celle-ci doit être la plus légère possible, afin de leur éviter la fatigue et de ne pas gêner leur déplacement.

La tente à emmener lors du trek doit donc être la plus légère et la plus compacte possible.

Choisir une tente facile à monter

Durant le trek, les pratiquants n’auront pas forcément le temps de s’attarder sur le montage et sur le rangement de leur tente. Il faut donc que celle-ci soit le facile à monter et à ranger.

Après avoir parcouru de longues distances à pieds, monter et dévaler des pentes, etc. les pratiquants ne veulent qu’une chose : se reposer. Avoir à passer des minutes et des minutes sur le montage de la tente serait plus que démotivant pour eux. D’ailleurs, il n’est pas sûr que les pratiquants disposent d’assez d’énergie pour monter une tente complexe.

En outre, il se peut qu’au cours de l’aventure, des imprévus surviennent. Avec les aléas du climat, il se peut que les pratiquants aient à s’abriter en urgence. Plus la tente sera facile à monter, plus vite les pratiquants seront en sécurité.

A lire aussi : Le trek avec son chien

Privilégier les tentes simples pour une personne

Pour partir au trek, il n’est nécessaire d’avoir une tente spacieuse pouvant accueillir plusieurs personnes. D’ailleurs, ce type de tente est bien trop lourd et ne fera qu’encombrer le pratiquant chargé de le transporter. La meilleure solution est donc de privilégier les modèles les plus basiques pour une personne. Chaque pratiquant transportera ainsi sa propre tente.

A voir aussi : Choisir un coffre fort