Fête de la Toussaint : Les morts sont-il digitalement éternels ?

En France, la fête des morts aura lieu le 02 novembre. L’occasion de célébrer nos morts, d’honorer leur mémoire et de se rappeler nos doux souvenirs avec tendresse et nostalgie. Et si la mort nous sépare de ce que nous aimons, Internet ne va malheureusement dans ce sens ! En effet, les réseaux sociaux continuent de célébrer leurs anniversaires, partager leurs photos souvenirs et apparaître leur nom dans la barre de recherche.
Tribune Osculteo – De ce fait ce sont plus de 90 millions de personnes disparues qui auraient encore leurs comptes Facebook actifs Afin de ne pas nourir la charge émotionnelle qui pèse alors sur leurs proches, iProtego, entreprise leader spécialisée dans la gestion et la protection de l’identité 2.0 des particuliers et des entreprises, propose une offre dédiée au « Deuil numérique ». Cette offre permet à la famille du défunt de contrôler l’identité internet et les données personnelles du défunt. Ainsi iProtego préserve les familles de démarches complexes en assurant la clôture des comptes sociaux et des boîtes mails tout en protégeant le nom du défunt et éviter des sollicitations numériques. 

Toutes les minutes, 3 utilisateurs de facebook décèdent dans le monde. Comment gérer leurs identités numériques ? Que fait-on de leurs données ? Qui peut se charger des démarches ? Comment anticiper ? Une charge émotionnelle très importante pèse alors sur les légataires. Afin de faciliter les démarches à la famille, iProtego, entreprise leader spécialisée dans la gestion et la protection de l’identité numérique des particuliers et des entreprises, propose une offre dédiée au « Deuil numérique ».

« La gestion des données numériques apporte une nouvelle dimension au deuil. La présence de vie numérique d’un défunt peut adoucir ou au contraire exacerber la douleur du deuil. Nous souhaitons accompagner les familles dans ces moments douloureux, faciliter leurs démarches pour qu’elles puissent reprendre la main sur leurs données. » déclare Ludovic Broyer, fondateur d’iProtego

Une solution personnalisée pour la gestion du « Deuil Numérique ».

Si Internet continue de faire exister, quelles sont les frontières du deuil numérique ? Selon certaines
estimations, il y aurait 1,2 million de comptes emails appartenant à des personnes décédées en France et
Facebook hébergerait sur sa plateforme les profils de plus de 90 millions de personnes disparues.
iProtego a développé une offre qui permet à la famille du défunt de contrôler l’identité numérique et les données
personnelles du défunt. Ainsi iProtego préserve les familles de démarches complexes en assurant la clôture des
comptes sociaux et des boîtes mails tout en protégeant le nom du défunt et éviter des sollicitations numériques.

5 étapes suffisent :

  • Prendre contact auprès de la famille
  • Suppression des réseaux sociaux professionnels, personnels
  • Suppression des boîtes e-mails
  • Veille automatisée via l’outil Osculteo
  • Création et paramétrage d’un compte osculteo.com pour veiller sur l’e-réputation du défunt pdt 1 an.
No votes yet.
Please wait...