Comment cultiver en hydroponie ?

graine de cannabis cp 7

C’est une des méthodes de culture de cannabis en intérieur. Elle consiste à élever les plants sous une forme autre que celle d’habitude. Ici, au lieu de planter directement dans le sol, d’autres endroits seront mis en exergue.

Si vous voulez des renseignements sur la variété purple bud, c’est par là.

Cette méthode nécessite donc beaucoup plus d’attention, et de soins. Mis à part les pots, le terreau et les graines, elle nécessite du matériel comme :

La lumière

Comme toutes les autres graines, le cannabis aura besoin de lumière pour pousser, vous devrez donc vous procurer un système d’éclairage. La durée de la nuit étant importante, veuillez utiliser un interrupteur pour garantir un cycle régulier ou procurez-vous un système d’éclairage intelligent auprès d’une boutique spécialisée.

Sachez que plus vous aurez de lumière mieux vos plants grandiront aussi faites un choix judicieux pour les ampoules (400W 600W ou 1000W). Nous vous conseillerons les lampes à sodium haute pression (hps).

à Voir aussi : 2 vidéos pour trouver un bon écran gamer !

Le système d’extraction

Prenez un système d’extraction doté d’un filtre à charbon actif. Vos plants ont besoin de dioxyde de carbone (CO2) pour pousser, elles puiseront ce CO2 dans l’air aussi si vous n’arrivez pas à alimenter la pièce en air frais elles prendront tout le CO2 de la pièce. Ceci entrainera un ralentissement de leur croissance et leur santé en sera affectée.

Le système d’extraction aspire l’air appauvri en CO2 en l’évacuant à l’extérieur attirant automatiquement de l’air riche en CO2 à l’intérieur, élimine aussi les odeurs typiques libérées durant la floraison. Le charbon contenu dans ce filtre absorbe les substances chimiques responsables des odeurs et les neutralise.

Notez que ce matériel devrait être changé tous les ans.

Un ventilateur

Il vous permettra de vous assurer que l’air fourni par le système d’extraction est bien distribué de façon homogène dans la pièce, il serait d’ailleurs sage d’en disposer de plusieurs sans pour autant provoquer une tempête. En faisant circuler l’air de façon constante, le ventilateur assure une répartition optimale de l’humidité et du CO2.