D’après une enquête de Wrike, 78% des employés français sont stressés avant de partir en vacances

S’organiser, être sûr de n’avoir rien oublié et partir l’esprit tranquille !

Communiqué & enquête Wrike – Donner satisfaction aux clients, suivre les dossiers, finir ce qui est commencé, laisser des instructions pour passer la main, régler les urgences et les tâches importantes, et enfin anticiper la rentrée ! Autant d’activités génératrices d’une bonne dose de stress avant le départ en vacances comme le retour au bureau !

C’est ce que révèle la courte enquête réalisée par Wrike, la plate-forme de gestion du travail collaboratif, et consacrée au stress professionnel lié au départ en vacances. Réalisée en juin 2019 auprès d’un échantillon représentatif de professionnels en entreprise en France, l’enquête confirme un stress important, toutes générations confondues.

A la question : En comparaison avec une période d’activité normale, êtes-vous stressé avant votre départ en vacances ? 36% des personnes interrogées se disent vraiment stressés, et 42 % légèrement stressés, soit un total de 78% de personnes touchées par le stress. Dans le détail on constate que les femmes sont plus stressées que les hommes, 41% d’entre elles étant vraiment stressées, contre 33% pour les hommes. En termes de répartition par génération : la Génération X (39-54 ans) se déclare vraiment stressée à plus de 48%, suivie de près par la catégorie des Baby Boomers (55-73 ans) avec plus de 45%, les Millennials se situant à un niveau plus bas à près de 23 % (toutefois 52% d’entre eux seraient légèrement stressés).

L’enquête révèle également que ce niveau de stress, déjà important, pourrait l’être encore plus sans les nouveaux outils bureautiques et de travail collaboratif. Lorsqu’on leur demande si ces applications et outils les aident à se préparer elles et leur équipe aux périodes de congés, 54% des personnes interrogées répondent très positivement, 30% d’entre elles légèrement et seules 16% répondent pas du toutLes hommes sont plus enthousiastes dans ce domaine que les femmes, 61% des hommes les jugeant très utiles, contre 41% des femmes, et seuls 14% des hommes les jugeant inutiles, contre 18% des femmes. En répartissant les réponses par génération, la palme revient à la Génération X (39-54 ans) avec 58% des répondants jugeant ces outils très utiles, suivie des Baby Boomers (55-73 ans) à plus de 54% puis des Millennials (23-38 ans) à près de 52%.

Enfin, d’après l’enquête, les vacances elles-mêmes ne réduisent que momentanément le niveau de stress, qui réapparaît dès le retour au bureau. Lorsqu’on leur demande si elles se sentent stressées de retour de vacances, près de 32% des personnes interrogées se déclarent extrêmement et très stressés, 38%légèrement, enfin seules 30% pas du tout. Là encore, les femmes sont plus stressées que les hommes à leur retour de vacances, plus de 48% d’entre elles se disant extrêmement et très stressées, contre 22% pour les hommes.

En termes de génération, les Baby Boomers sont les plus sujets au stress de retour de vacances, plus de 45% d’entre eux se disant extrêmement et très stressés, suivis des Millennials à plus de 32%, puis de la Génération X à 29 %. A noter que 39% des répondants de la Génération X ne sont pas du tout stressés à leur retour de vacances. Ce qui pourrait donner à penser que c’est cette génération qui profite le mieux de ses congés !

« Wrike est un réel atout à l’approche des vacances : l’outil permet en effet aux employés de transmettre rapidement et efficacement leurs en cours ou tâches à d’autres membres de leur équipe. Au sein de mon équipe chez Camaïeu, nous ajoutons l’ensemble des éléments clés suite aux réunions dans des tâches Wrike. Ainsi, lorsque l’un de nos collègues est de retour de congés, il peut se mettre à jour rapidement, » indique Yann Desmitt, Lead Front End Developer, Camaïeu Inernational

No votes yet.
Please wait...