Comment réparer son arroseur automatique

irrigation-automatisee

Nés du besoin de rentabiliser et de rationaliser l’arrosage des plantes et fleurs, les arroseurs automatiques ont aujourd’hui une très grande importance, offrent de nombreuses performances et fonctionnent sur la base d’énergie électrique ou hydraulique. Ces arrosoirs comme tout autre instrument peuvent subir des dommages ou connaître des pannes.

Que faut-il faire pour réparer son arroseur automatique ?

Lorsqu’on a une tête de gicleur qui ne marche pas, avant de faire appel à des sociétés on peut tenter de réparer le problème soi-même. Pour les gicleurs fixes, on peut utiliser le bout d’un objet en plastique, mais surtout pas métallique pour retirer les déchets du pulvérisateur. Pour plus d’information sur les arrosages automatiques, une seule adresse : arroser-son-jardin.fr. On observe le filtre en enlevant la tête d’arrosage, en dévissant la buse et en faisant glisser. Il faudra la remplacer par une identique si elle porte des trous ou déchirures. Si l’oscillateur de l’arroseur automatique donne des jets d’eau inégaux, on peut utiliser un objet pointu pour retirer la saleté ou les débris qui peuvent boucher la buse.

A lire aussi : Les multiples avantages de l’autocuiseur

Qu’est-ce qu’un arroseur automatique ?

Pour enlever les dépôts de calcaire et de minéraux des buses ; il faut les détacher et les plonger dans 250 ml de vinaigre pendant 1 h lorsqu’on a des fuites de gicleurs, il faut d’abord essayer de remplacer la rondelle du filtre au même endroit où le gicleur est relié au tuyau d’arrosage. Pour réparer une fuite située sous le bras d’un gicleur rotatif, il faut enlever la colonne d’assemblage de la base et remplacer les rondelles usées. Les pièces usées peuvent servir à faire des doublons.

Il est important de pouvoir entretenir son arroseur automatique et de pouvoir réparer les problèmes qui peuvent survenir soi-même afin d’assurer un bon état de son système de le rentabiliser et aussi d’éviter les dépenses inutiles pour réparer des choses qu’on peut faire.