Comment fabriquer sa luge ?

guide d'achat luge

Vous avez toujours cru que la fabrication d’une luge nécessitait l’intervention de professionnels afin de garantir son efficacité, mais aussi son design ? Sachez dorénavant que vous pourriez la construire tout seul votre équipement. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Vous devez seulement réunir les matériaux nécessaires

Mis à part le bois, sachez que plusieurs matériaux sont indispensables pour fabriquer une luge efficace et robuste à la fois. En effet, vous devez posséder une cisaille, un ciseau à bois, une clé à pipe ainsi qu’un cutter et une lime demi-ronde. Ajouter à cela, un maillet, un marteau, un mètre et une ponceuse. Mais vous devriez aussi avoir une râpe, une scie égoïne, une scie sauteuse ainsi qu’un serre-joints et un tournevis. Si vous possédez tous ces matériels, c’est sûr que vous n’aurez aucun mal à fabriquer votre luge.

Fabriquez avant tout les patins

Il faut toujours commencer par les patins quand on fabrique une luge. Pour cela, vous devrez éditer un gabarit de traçage. Notez que tracer vos patins sur une même planche vous assura une économie importante de bois. Après le traçage, vous n’aurez plus qu’à découper vos accessoires avec la scie sauteuse. Usez ensuite de la râpe et de la lime pour bien arrondir les courbes. Mais avant cela, vous devriez réunir vos patins avec des serre-joints. Assurez-vous ensuite que les emplacements de vos mortaises soient bien visibles sur les côtés de votre luge. Cela vous permettra de faciliter l’étape suivante.

Installez vos montants correctement

Après avoir fabriqué les tenons des montants et les enfourchements qui accueilleront les traverses supérieures. Pensez à mettre en place les deux montants arrière sur chaque côté de votre luge. Découpez aussi des plaques qui garantiront le renforcement du bois que vous utiliserez. Notez que vous pourriez peindre celles-ci avec une laque noire avant de les fixer. À la fin, vous n’aurez plus qu’à assembler vos montants avant au niveau des mortaises en les collant. Utilisez les trois traverses supérieures pour relier les deux côtés.

Regardez pour continuer : Les avantages d’une piscine autoportée

Assurez-vous que votre structure soit assez résistante

Pour cette avant-dernière étape, commencez par boulonner les enfourchements et renforcer ou visser solidement les jambes de force de votre luge. Faites cela après que vous ayez fait les ajustements nécessaires et les collés. Enfin, pensez à garnir les dessous de vos patins avec une bande métallique découpée dans une tôle d’acier voire d’aluminium. Il faut souligner qu’en les clouant au niveau des chants inférieurs, vous ne pourriez qu’obtenir des capacités de glisses incroyables.

Il faut finir par la réalisation du dessus de votre luge

Il faut d’abord que vous clouiez les lattes sur les traverses de votre luge. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser des pointes inoxydables. Placez ensuite une tige filetée que vous bloquerez avec des écrous et des rondelles après avoir percé vos patins. Cela vous permettra de réunir les côtés de votre appareil. Après cela, faites en sorte que votre luge soit bien poncée et que les arêtes soient bien abattues. Avant de terminer votre travail avec du vernis, vous devriez teinter votre équipement de sport.

Regardez pour continuer : olympic.org