Comment refroidir son ordinateur ?

acheter kit watercooling

S’il y a bien une chose qui est vérifiée de nos jours, c’est que la majeure partie d’entre nous dispose d’un ordinateur. Ainsi, vous n’êtes pas sans savoir que ces derniers, disposent de composants qui ont tendance à chauffer. Parmi ces composants, celui qui chauffe le plus, c’est le processeur.

Un processeur qui chauffe trop est susceptible de rendre l’âme dans un temps relativement court. C’est la raison pour laquelle, il est important de refroidir votre ordinateur. Néanmoins, la plupart d’entre nous ne savent pas comment s’y prendre. Comment donc faire pour refroidir convenablement votre ordinateur ? Il y a plusieurs techniques pour s’y prendre. Découvrez donc !

Les techniques de refroidissement

Il y a principalement 2 grandes catégories de techniques par lesquelles, vous avez la possibilité de refroidir votre ordinateur. Ces deux grandes catégories renferment chacune, plusieurs types de refroidissement. C’est ainsi que l’on peut noter la technique à l’air et la technique à l’eau. La technique à l’air comprend la méthode à l’air passif et à l’air actif, et la technique à l’eau consiste également à refroidir à l’eau passive ou à l’eau active.

Au vu de ces deux grandes catégories, d’aucuns estiment qu’il existe deux grandes catégories distinctes de celles-ci. En réalité, pour eux, il existe uniquement la technique active et la technique passive. La technique passive regrouperait donc la technique à l’air et à l’eau, et la technique active prendrait en compte la technique à l’air et à l’eau.

Quel que soit les catégories que l’on considère, il y aura toujours 4 méthodes selon lesquelles, vous avez la possibilité de refroidir votre ordinateur.

à Consulter également : Une clé USB de 1To ? Ça existe ?

La technique de refroidissement à air actif

Pour ce type de refroidissement, vous devez vous munir d’un ventilateur et d’un radiateur. En réalité, c’est le ventilateur qui, une fois posé sur le radiateur, se chargera de se débarrasser de la chaleur du radiateur qui est souvent monté sur des caloducs. Par ce fait, il est inévitable que la conductivité thermique se trouve en augmentation. Cependant, certains radiateurs ont tendance à utiliser le métal liquide, qui se trouve être en mouvement.

La technique de refroidissement à air passif

Cette technique ne diffère pas tellement de celle du refroidissement à air actif. Néanmoins, il y a une grande différence qu’il convient d’énoncer : ici, pour effectuer ce type de refroidissement, vous n’aurez besoin que de votre radiateur. Il y a également une différence à prendre en compte. En réalité, cette technique est tout à fait silencieuse, ce qui est tout le contraire de la technique de refroidissement à air actif.

La technique de refroidissement à eau actif watercooling

Ici, il faut dire que ce type de refroidissement est un peu spécial. En effet, pour ce faire, la chaleur des radiateurs est expulsée par les ventilateurs qui se trouvent sur les radiateurs, en leur permettant d’atteindre une température assez proche des 0°C.

La technique de refroidissement à eau passif watercooling

On appelle généralement cette technique le watercooling passif. Cette technique se base sur la conductivité des boîtes contenant les radiateurs. En réalité, ce sont les boîtes qui se chargent d’accueillir l’eau chaude par les circuits intrinsèques du watercooling. De plus, cette technique est tout à fait silencieuse.