Une souris ergonomique qu’est ce que c’est ?

Les souris ergonomiques sont faites pour combattre les tendinites et les troubles musculo-squelettiques en général. Il n’est pas évident d’en choisir une adaptée à ses besoins du fait des formes bien particulières de ces dernières.

Ainsi, en fonction de leur forme, de leur poids, de la position des boutons, certaines souris ergonomiques seront plus à même de réduire les douleurs d’un trouble musculo-squelettique particulier (canal carpien par exemple) que les douleurs d’un autre (tendinite au doigt ou mal de dos / cou).

Aujourd’hui, de très nombreuses personnes passent énormément de temps devant un ordinateur (plus de 10 heures par jour), que ce soit pour le travail ou pour les loisir (exemple : jeux vidéos). Rapidement après quelque temps d’usage intense d’une souris au fil des jours, il n’est pas rare de ressentir des douleurs au niveau de la main / poignet, épaule ou bras qui manipule la souris (droitier vs gaucher).

C’est ici que rentre en jeu les fameuses souris ergonomiques, qui ont pour but principal de proposer une prise en main plus naturelle de la souris (bras à plat et poignet droit). Ainsi, cela va améliorer la position et le confort d’usage : il y aura moins de tensions au niveau de la main, du poignet ou de l’avant-bras. Voici un comparatif des meilleures souris ergonomiques du marché.

L’ergonomie d’une souris verticale est le fruit de nombreuses années d’étude de la meilleure position à adopter afin de se prémunir contre les TMS (troubles musculo-squelettiques).

Choisir la meilleure souris ergonomique pour soigner des troubles musculo-squelettiques

Il n’y a pas tant de souris ergonomiques que ça sur le marché, et certaines de ces souris n’ont d’ergonomiques que le nom. D’autres encore ont des tarifs ultra élevés ! Voici la liste des meilleures souris ergonomiques :

Si ce sont les plus achetées, ce n’est pas seulement par manque de choix : chacune de ces souris peuvent guérir de maux, mais certaines d’entre elles seront plus adaptées que d’autres à certains maux.

Une bonne souris ergonomique doit permettre :

  • de favoriser les postures physiologiques
  • d’optimiser le poids de la souris
  • de minimiser la force pour actionner le bouton
  • de maximiser la friction entre le doigt et la souris
  • d’avoir une surface de travail assurant une bonne friction avec la souris
  • de favoriser plusieurs types de préhension

Pour atteindre ces objectifs, les constructeurs de souris ergonomiques optent souvent pour la solution qui consiste à créer des souris qui se manipulent non plus la paume tournée vers le bas, mais la paume tournée vers l’intérieur (ou souris verticale). Avec ce type de souris, le poignet n’est plus « cassé », et le déplacement se fait avec tout l’avant-bras pour un confort maximal.

Il ne vous reste plus qu’à vous équiper !

Aller encore plus loin grâce au fauteuil ergonomique

Aujourd’hui, beaucoup de personnes sont assises en permanence tout au long de la journée et durant toute l’année ! Sédentaires au travail durant la vie active, la position assise est omniprésente, au bureau, comme à al maison ou encore dans les transports. Et cela a vite fait de causer des problèmes de dos car cette position nécessite une bonne forme pour résister aux contraintes liées à la position assise. Des lésions de la colonne vertébrale peuvent apparaître au bout d’un certain temps prolongé…

L’un des remède est l’usage d’un fauteuil ergonomique au bureau, pour travailler ou jouer devant écran. Or, trouver le bon fauteuil ergonomique n’est pas forcément évident car il en existe de multiples types et modèles. Ces fautueils sont conçus pour convenir à toute une gamme de types physiques ; toutefois, elles ne sont pas nécessairement confortables pour tous. Par exemple, il peut être trop haut pour votre bureau ou bien avoir des appuis-bras trop éloignés l’un de l’autre pour une personne de petite taille et de petite constitution. Un fauteuil ergonomique doit être adapté à la taille de l’utilisateur, à son poste de travail et aux tâches qu’il doit y exécuter.

Certaines caractéristiques sont obligatoires, quelle que soit l’utilisation prévue de la chaise :

  • Réglage – Vérifier si la hauteur du siège est réglable.
  • Hauteur de réglage du siège – Vérifier si la hauteur du siège peut être réglée à la hauteur recommandée pour son utilisateur. Il faudra peut-être choisir d’autres chaises pour les travailleurs de très petite ou de très grande taille.
  • Dossier – Vérifier si le dossier est réglable verticalement, mais également vers l’avant et l’arrière, et qu’il offre un soutien lombaire solide.
  • Profondeur du siège – Choisir une chaise dont le siège convient aux utilisateurs de petite et de grande taille.
  • Stabilité – Vérifier la stabilité de la chaise; on recommande un pied à cinq pattes.

 

No votes yet.
Please wait...