J’ai testé un launchpad

launchpad cp 6

De plus en plus de marques se lancent dans la fabrication des launchpads, mais on est tenté de se demander si ces appareils valent réellement ce qu’on en dit. Le plus récent est le launchpad Novation Pro. Avant de laisser des milliers de passionnés dépenser 285€ pour ce contrôleur, il était important d’évaluer la bête sur son propre terrain.

Si vous voulez voir un comparatif launchpad, venez ici ; www.mon-launchpad.info/

Première impression

La première fois que je me suis retrouvée en tête à tête avec l’appareil, il avait plutôt l’air agréable à regarder. D’abord, sa forme carrée respirait la discipline. Le design assez sobre de la planche est brisé par le rétroéclairage des touches. D’ailleurs, quand l’appareil est allumé, le rétroéclairage produit un effet ludique très appréciable.

L’autre détail frappant, c’est le nombre de touches, soit 32 en tout. Ce qui dépasse largement la tendance de 16 généralement admise dans le milieu. Toutefois, les 8 touches de chaque rangée arborent toute la même couleur. Un professionnel vous dirait que ce n’est un détail à négliger, car dans le feu de l’action, il est préférable d’avoir des touches aux couleurs personnalisées.

Après cette mise en relation quelque peu mitigée, j’ai décidé de ne pas me laisser seulement séduire par ce que je vois.

à Voir aussi : Comment bien cuisiner avec une cocotte en fonte ?

Dans l’antre de la bête

Technologiquement, je peux dire que le launchpad Novation Pro tien la route. L’appareil dispose de 4 modes à savoir :

  • Mode standalone
  • Mode musique,
  • Mode session, et
  • Mode utilisateur

Un seul bouton permet de le configurer. J’ai aussi pu remarquer qu’il disposait d’un giga de samples loopmasters en plus de Bass Station II spécial Novation et de synthétiseurs virtuels V Station. En somme, il s’agit de la crème de la crème.

A l’usage

C’est la partie la plus intéressante du test. Pour commencer l’expérience, j’ai choisi le mode standalone. Il paraît que dans ce mode le contrôleur est compatible à n’importe quel logiciel de création musicale. Pour moi qui avais du Logic Pro, ça tombait bien. Après avoir branché, je me suis amusé à jouer. Les touches n’étaient pas ce qu’il y avait de plus tendre, mais elles faisaient l’affaire. En gros, l’appareil est dans la moyenne.

à Voir aussi : focus rite