Comment choisir son coffre fort ?

Parce que nous possédons tous des objets de valeur, qu’elle soit réelle ou sentimentale, et parce que la crise économique entraîne une recrudescence des cambriolages, le coffre-fort  devient un outil de protection de plus en plus utilisé. Pour autant, afin de conserver vos bijoux, vos liquidités ou tout autres objets précieux, il faut choisir un coffre adapté à vos besoins. Voici donc quelques clés pour vous permettre de faire votre choix.

Les questions à se poser

Comme avant n’importe quel achat qui n’est pas lié à un coup de cœur, vous devez vous poser les bonnes questions afin de faire le choix d’un produit adapté à vos besoins. Voici donc les questions importantes auxquelles ils faut trouver des réponses :

  • Que souhaitez vous protéger dans votre coffre-fort ?
  • Quelle est la dimension des objets à protéger ? Les bijoux et l’argent n’ont pas la même taille qu’un ordinateur portable ou qu’un fusil de chasse.
  • Qu’elle est la valeur des biens qui iront dans votre coffre-fort ?
  • Où souhaitez vous placer ce coffre-fort ?

Quel volume ?

On peut grossièrement définir trois grandes familles de coffre-fort : Les petits, les moyens et les grands. Le petit coffre est doté d’une capacité de stockage de 3 litres environ. Il permet la protection d’objets de petite taille, de type bijoux, chéquier, passeport ou liquidités.

Le coffre moyen offre une capacité de 5 à 20 litres. Il permet de conserver des documents au format A4, mais également un ordinateur portable ou quelques objets numériques comme des appareils photos. On peut aussi y placer une arme de poing.

Le grand coffre fort est en principe conçu pour l’archivage important ou pour la protection d’objets plus volumineux. Certains pourront notamment enfermer un fusil de chasse. Il est finalement possible d’y placer tout ce que l’on souhaite, et plusieurs niveaux vous permettent de séparer par exemple les appareils numériques des bijoux ou autres biens de valeur.

=> Sélection de coffres fort

Pour protéger des bijoux, des documents et des liquidités, rien de tel qu’un coffre-fort ! A poser ou à encastrer, à clé, à combinaison, digital ou biométrique, derrière ses parois d’acier vos objets de valeur sont en sécurité. Composez le code, tournez le disque, verrouillez c’est protégé ! Il existe principalement deux types de coffres forts, à encastrer et à poser.

Le coffre-fort à encastrer est idéalement installé lors d’une construction et pour des raisons évidentes de sécurité et de bon sens, un mur épais et plein est nécessaire. Pas question de découper votre Placoplatre pour y encastrer le coffre-fort ; hormis le dissimuler, le mur en question ne confèrerait aucune protection !

Le coffre-fort à poser est de préférence fixé sur le sol en béton, à l’aide de chevilles pour béton. Protéger ses objets de valeur c’est bien, mais si le premier voleur peut vous dérober le coffre qui est censé assurer leur protection, c’est moyen ! Pour se faire, les parois sont pré-percées ainsi, vous pouvez le fixer au sol et le sceller, ce qui prévient de tout arrachage. Comme pour le coffre-fort à encastrer, pas question de le fixer sur un plancher vermoulu avec des vis de 40 mm ou de le sceller avec du plâtre.

Ensuite, pour choisir un coffre fort, il faut aussi regarder le système de verrouillage. Il existe des verrouillage à clé, verrouillage à clé et à combinaison à disques, verrouillage à combinaison électronique, verrouillage à clé et à combinaison électronique, ou encore verrouillage biométrique. Pour évaluer la fiabilité d’un coffre-fort, parce que vous vous doutez bien qu’il y a une différence entre le plus cher et le moins cher, plusieurs caractéristiques sont à considérer sur sa fabrication comme l’épaisseur de ses parois, sa résistance au feu, à la chute, etc.

No votes yet.
Please wait...