Comment bénéficier de la prime de 500 € pour l’achat d’un vélo électrique en IDF ?

Alors que le vélo électrique a de plus en plus de succès mais reste cher a acquérir, Île-de-France Mobilités vient d’annoncer qu’une prime d’achat de 500 € serait offerte aux Franciliens pour tout achat (depuis le 1er décembre 2019).

La prime en question peut être depuis depuis l’espace “Mes démarches” du site IDF Mobilités et cette dernière peut varier entre 500 et 600 € selon le type du vélo électrique éligible (il doit par ailleurs être conformes aux normes en vigueurs) acheté et le montant des aides locales déjà existantes.

  • Vélo à assistance électrique (VAE) neuf : 50% du prix TTC, plafond (aide d’Île-de-France Mobilités + aides locales éventuelles) à 500 euros
  • Vélo cargo avec assistance électrique neuf : 50% du prix TTC, plafond (aide d’Île-de-France Mobilités + aides locales éventuelles) à 600 euros
  • Vélo cargo sans assistance électrique + accessoires de sécurité : 50% maximum du prix TTC du vélo et des accessoires dans la limite d’une aide de 500 euros.

Notons que si la facture d’achat du vélo intègre des équipements liés de type casque, antivol ou encore panier, ils peuvent aussi être pris en charge. A savoir que la prime correspondra à 50 % du prix total de cette facture, dans la limite maximum de 500 euros pour un VAE et 600 euros pour un vélo cargo. De plus, une seule aide par personne sera débloquée pour une durée de 5 ans et la revente du vélo est interdite pendant 3 ans. Il faudra aussi avoir demandé les aides financières locales (s’il en existe) en amont de la demande envoyée à Ile-de-France Mobilités.

Le budget annuel de cette mesure s’élève à 12 millions d’euros par an à compter de 2020. Île-de-France Mobilités estime qu’entre 20.000 et 30.000 Franciliens solliciteront cette aide chaque année.

Attention, pensez à bien conserver tous vos justificatifs d’achat et le certificat de conformité (aussi appelé certificat d’homologation) !

Comme pour la voiture électrique et son bonus écologique (en baisse cette année), voilà que le vélo à assistance électrique obtient lui aussi sa prime. Cette aide remarquable sur le marché des vélos électriques en pleine expansion (VAE) est précieuse pour chacun souhaitant s’équiper pour un usage domicile – travail quotidien tout en abaissant le coût du vélo. Dans l’idéal avant d’acheter, essayez de tester en vous en faisant prêter un durant une petite période ou en louant un. Chaque année, le VAE représente une plus grande part du marché total du vélo en France, succès qui s’explique facilement car un tel vélo permet d’arriver à destination en étant plus frais et qu’il permet aussi d’aller bien plus loin…

De plus, il faut savoir que toutes les gammes d’activités vélos sont couvertes par l’assistance électrique : vélo de ville électrique, VTC électrique et VTT électrique. Il en existe pour chaque usage comme on peut le voir chez un marchand en ligne comme Bikester.fr.

Comment bénéficier de la prime en IdF ?

Il vous faut respecter les critère d’obtention de l’aide :

  • Habiter en Île-de-France,
  • Être majeur ou mineur émancipé,
  • Avoir acheté son vélo à partir du 1er décembre 2019,
  • Avoir acheté un vélo à assistance électrique neuf conforme à la réglementation en vigueur,
  • 1 seule aide par personne maximum,
  • Revente du vélo interdite pendant une durée de 3 ans,
  • Avoir demandé les aides financières locales si elles existent en amont de la demande faite à Île-de-France Mobilités.

Et fournir sous forme numérique les pièces suivantes (types de fichiers acceptés : .pdf, .bmp, .jpeg, .jpg, .png) :

  • Le formulaire de demande en ligne (disponible à partir du 20 février 2020),
  • Une copie de la facture d’achat du vélo et de ses accessoires au nom du demandeur (les factures datées d’avant le 01/12/2019 ne seront pas acceptées), rédigée en français et dont la somme est exprimée en euros,
  • Une copie du certificat d’homologation ou certificat de conformité du vélo remis par le vendeur,
  • Une copie d’un justificatif de domicile de moins de trois mois au nom du demandeur ou une attestation d’hébergement,
  • Une copie d’une pièce d’identité,
  • Une copie d’un justificatif d’émancipation pour les mineurs émancipés,
  • Un RIB au nom du demandeur,
  • Le justificatif d’obtention ou de refus d’une aide financière à l’achat de vélo électrique de la ville ou intercommunalité le cas échéant.

En cas de réponse positive, le versement se fera par virement bancaire.

 

Note : article publi-rédactionnel

No votes yet.
Please wait...