Considérable essor du streaming pendant le COVID-19

Considérable essor du streaming pendant le COVID-19, selon la dernière étude de Limelight Networks. Principaux objectifs: communiquer, s’informer, se divertir et faire de l’exercice. Les consommateurs du monde entier regardent plus de 4 heures de vidéo en ligne chaque jour.

Communiqué Limelight – La pandémie de COVID-19 a un impact sur la vie des gens dans le monde entier, les obligeant à changer leur façon de travailler, d’apprendre, d’accéder à l’information, de se connecter entre eux et de se divertir. Le streaming est à l’avant-garde de cette nouvelle norme, les consommateurs du monde entier ayant désormais recours à la vidéo en ligne pendant 4 heures et 3 minutes en moyenne chaque jour. C’est ce qu’indique un nouveau rapport mondial intitulé “How Video is Changing the World” (Comment la vidéo change le monde) de Limelight Networks Inc., qui expose les nouvelles façons dont la vidéo en ligne soutient nos activités quotidiennes pendant et après la pandémie.

La vidéo en ligne permet à de nouvelles formes de divertissement interactif de passer le temps. Près d’un tiers (31%) des consommateurs mondiaux ont fait leur première expérience eSportive pendant la pandémie. D’autres événements en direct ayant été annulés, près de la moitié (44 %) des consommateurs mondiaux ont assisté à leur premier concert virtuel. L’exercice physique devient également virtuel: 31 % des consommateurs ont participé à un cours de fitness en ligne et 24 % prévoient de le faire dans les 6 prochains mois.

Le rapport contient d’autres informations:

  • La vidéo en ligne comble le vide des interactions sociales. À l’échelle mondiale, 9 personnes sur 10 (89 %) utilisent désormais le chat vidéo pour se sentir plus connectées, contre 67 % avant le COVID-19.
  • Les consommateurs utilisent la vidéo en ligne pour accéder à des informations essentielles. La plupart des gens (70 %) ont utilisé la vidéo en ligne pour se tenir informés en regardant des discours et des conférences de presse en direct pendant la pandémie – 44 % en direct sur des sites d’information, 26 % en direct sur les médias sociaux. Même les baby-boomers (63 %) regardent en ligne des informations et des nouvelles en direct.
  • Le travail à distance et le développement professionnel reposent sur la vidéo en ligne. Comme la pandémie a obligé les consommateurs à travailler à distance, 79 % des personnes sont d’accord pour dire que la vidéo en ligne leur permet de maintenir leurs activités quotidiennes. 1/3 (33 %) des consommateurs mondiaux sont capables de travailler à domicile pour la première fois et affirment que la vidéo en ligne les aide à rester en contact avec leurs collègues (24 %) et à travailler plus efficacement (36 %). Plus de la moitié (58 %) ont déjà utilisé ou prévoient d’utiliser la vidéo en ligne pour leur développement professionnel ou pour acquérir une nouvelle compétence. La plupart des personnes (83 %) pensent que l’apprentissage par vidéo se poursuivra dans le monde post-COVID-19.
  • La pandémie a provoqué une augmentation rapide de la télésanté dans le monde entier. Plus d’1/5 (22 %) des personnes ont récemment rencontré leur médecin de manière virtuelle. Cette tendance devrait se poursuivre au-delà de la pandémie, un autre quart (27 %) des personnes interrogées dans le monde prévoyant de prendre des rendez-vous de télésanté au cours des 6 prochains mois. L’utilisation de la télé-santé est la plus élevée en Inde, où 81 % des consommateurs ont rencontré ou prévoient de rencontrer leur médecin virtuellement.

“La pandémie a repoussé les limites de la vidéo en ligne. Des applications telles que la collaboration à distance, l’apprentissage en ligne et la télésanté sont largement disponibles depuis un certain temps déjà ; mais aujourd’hui, elles sont essentielles pour continuer à vivre en quarantaine”, a déclaré Mike Milligan, directeur principal du marketing des produits et des solutions chez Limelight Networks. “Pendant la pandémie, de nombreuses personnes se sont tournées vers la vidéo en ligne pour se connecter aux autres et maintenir leurs activités quotidiennes. Notre rapport souligne que la vidéo en ligne restera une partie importante de nos vies dans le monde d’après.”

Le rapport “How Video is Changing the World” est basé sur les réponses de 5 000 consommateurs âgés de 18 ans et plus en France, en Allemagne, en Inde, en Italie, au Japon, en Scandinavie, à Singapour, en Corée du Sud, au Royaume-Uni et aux États-Unis qui regardent 1 heure ou plus de vidéo en ligne chaque jour. Le rapport complet est disponible ici.

No votes yet.
Please wait...