Les voitures allemandes attendues en 2022

Elles ont pris l’habitude de faire l’actualité et de créer la sensation à mesure de la sortie de nouveaux modèles chaque année… Les entreprises automobiles allemandes sont de véritables références dans le monde et continuent de moderniser leur flotte chaque année afin de garder une certaine hégémonie dans les parts de marché. À quelques semaines de la nouvelle année, il convient alors de se demander quels seront les modèles phares de la prochaine année. Quels seront, en 2022, les modèles attendus des quatre principaux constructeurs germaniques ?

Audi mise sur sa gamme e-tron

Ce n’est plus une surprise. À l’image d’un grand nombre de constructeurs, Audi mise progressivement sur l’électrique et à très court terme sur l’hybride, de quoi rendre sceptiques certains puristes. L’heure est comme toujours dans l’automobile, à l’innovation, et nombreuses sont les marques à prendre cette voie excitante et nécessaire à la fois. Depuis plusieurs années, des événements et manifestations comme le jour de la Terre prennent part et sensibilisent sur les besoins de développement durable. Fort logiquement, les plus grands constructeurs automobiles de la planète emboîtent le pas et mettent aussi, leur savoir-faire à contribution.

Légende : L’A5 a elle aussi, son modèle en e-tron

Un tel changement se fait ressentir également au sein de la firme d’Ingolstadt en Bavière depuis plusieurs années et devrait donc, suivre l’ordre reçu lors de la prochaine année. Au programme ? Les traditionnels « facelifts », traduisez littéralement « ravalement ». Tous les deux ans, la firme y est habituée, elle modernise et change de minuscules détails perceptibles à l’oeil des observateurs les plus pointus. L’idée est d’offrir une seconde jeunesse à un modèle phare et un véritable coup de fouet sur le marché. C’est aussi ça le luxe ! De tels changements peuvent aussi bien intervenir sur l’esthétique que sur le moteur du véhicule directement.

Ces fameux facelifts sont prévus sur les modèles A6, A7 et Q8. Or, le principal changement va intervenir sur la gamme e-tron et l’arrivée tant attendue d’un Q6 ! Le SUV familial est attendu avec près de 600 kilomètres d’autonomie.

De plus, on s’attend à une déclinaison break du modèle phare e-tron GT, bien évidemment pour les plus grands portefeuilles…

BMW poursuit son opération séduction

Qui l’eut crû ? L’autre constructeur bavarois a trouvé une part de marché monumentale avec ses SUV et monospaces sportifs. C’est ainsi que la nouvelle génération de SUV X1 est attendue dans le courant de la prochaine année, de quoi renforcer l’emprise du constructeur sur ce marché par rapport à ses concurrents nationaux.

Mais pour l’entreprise, hors de question de s’en tenir à de tels modèles. Pour preuve, l’arrivée annoncée d’un X8, annoncé à plus de 760 chevaux dans sa version sport (M). Le marché allemand est toujours aussi demandeur et il n’est pas question pour la firme, de se séparer d’une telle clientèle.

Côté facelift, on annonce avec insistance la réfection de modèles iconiques comme celui de la Serie 3 ou encore le 4×4, X6.

Légende : BMW prépare du très lourd

Mercedes joue les bricoleurs

Bien malin celui qui aurait prédit la forme du modèle « Classe T » produit par la firme de Stuttgart. Un utilitaire de petite taille, à l’instar du Renault Kangoo, référence dans ce domaine, est donc attendu chez le constructeur historique. À l’ère du temps puisque ce dernier sera exclusivement électrique ! Nul doute que l’année 2022 fera à ce sujet date dans le monde de l’automobile, en Allemagne et ailleurs.

Enfin et à l’instar de BMW, Mercedes continue de jouer sur plusieurs tableaux, dont ceux sur lesquels elle excelle d’ores et déjà. Ainsi, on s’attend à une modernisation ou l’arrivée de nouveaux modèles phares comme la Classe A, le GLC 2, le CLE ou encore la présentation de l’EQXX Vision.

Volkswagen continue sa tentative de démarcation

Pour des raisons économiques et culturelles, la seule firme du nord de l’Allemagne a toujours pris l’habitude de se démarquer en comparaison aux trois autres constructeurs cités, non sans l’idée de proposer des modèles dans les mêmes gammes de marché.

L’année 2022 marquera un véritable tournant vers la gamme ID du constructeur, hybride ou électrique. Le planning de nouveaux lancements est particulièrement chargé et compte malgré tout, deux véhicules aux moteurs thermiques, avec le nouvel Amarok (2) et les facelifts des T-Roc.

Note : article publi-rédactionnel

No votes yet.
Please wait...