Meilleure voiture électrique 2020 : modèles, prix, autonomie

Alors que la chasse au CO2 bat son plein en France, les constructeurs automobile n’ont plus le choix que de proposer de multiples modèles de voitures électrique “zéro émission”. Que choisir pour avoir la meilleure voiture électrique en 2020 ? Quels sont les modèles vendus en France, le bonus écologique, les prix ou encore leur autonomie ? Faisons le point sur le marché de la voiture électrique qui fait tant parler d’elle !

Les véhicules électriques ne se vendent pas beaucoup (pourcentage de part de marché faible à 1% environ) mais font beaucoup parler d’elle et sont “à la mode”. Hors, il est bien difficile de s’orienter sur ce marché si particulier et jeune, que peu de personne maîtrise. Découvrez ici les modèles actuellement commercialisés, les aides à l’achat, l’autonomie et les prix des voitures électriques.

Les voitures électriques les plus vendues en France

  • Renault Zoé (A partir de 23 200 €, jusqu’à 400 km d’autonomie en 41 kWh cycle WLTP)
  • Nissan Leaf (A partir de 35 400 €, jusqu’à 385 km d’autonomie en 62 kWh cycle WLTP)
  • Hyundai Kona électrique (A partir de 38 400 €, jusqu’à 482 km d’autonomie en 64 kWh cycle WLTP)
  • Kia e-Niro (A partir de 38 400 €, jusqu’à 452 km d’autonomie en 64 kWh cycle WLTP)
  • BMW I3 (A partir de 39 950 €, jusqu’à 300 km d’autonomie en 42 kWh cycle WLTP)
  • Tesla Model S (A partir de 85 700 €, jusqu’à 600 km d’autonomie en 100 kWh cycle WLTP)
  • Tesla Model X (A partir de 90 300 €, jusqu’à 500 km d’autonomie en 120 kW cycle WLTP)
  • Volkswagen e-Golf (A partir de 39 350 €, jusqu’à 300 km d’autonomie en 35,8 kWh cycle WLTP)
  • Hyundai Ioniq électrique (A partir de 30 400 €, jusqu’à 310 km d’autonomie en 38,3 kWh cycle WLTP)
  • Kia Soul EV (A partir de 36 400 €, jusqu’à 250 km d’autonomie en 30 kWh cycle WLTP)
  • Peugeot IOn (A partir de 26 900 €, jusqu’à 150 km d’autonomie en 16 kWh cycle WLTP)
  • Smart Fortwo Electric Drive EQ (A partir de 23 250 €, jusqu’à 120 km d’autonomie en 17,6 kWh cycle WLTP)

Une voiture électrique en 2020 ? Pourquoi pas si vos déplacements le permettent ! Le segment du véhicule électrique pour les particuliers a bondi de 35,5% sur le marché français en 2019 par rapport à 2018, de quoi démontrer un attrait indéniable pour ce type de véhicules. En terme de ventes, 2019 a atteint 42 764 unités écoulées contre 31 059 en 2018, 24 910 en 2017 et 21 752 en 2016. Cependant, malgré cette évolution, le secteur reste encore confidentiel en France, sa part de marché étant à 1,9%. Pourtant, depuis 2020, les constructeurs n’ont d’autre choix que de multiplier les offres et les ventes de modèles 100 % électriques pour respecter la fameuse moyenne de 95 g/km de CO² fixée par Bruxelles sous peine de fortes amendes ! Quel dilemme, surtout si les automobilistes n’en veulent pas !

La voiture électrique ne 2020 se caractérise par des prix en légère baisse, une autonomie moyenne en hausse et un généreux bonus à l’achat. Pour l’acheteur potentiel, reste donc à savoir quelles sont les meilleures voitures électriques… et celles à éviter. Suiviez le guide 🙂

Guide d’achat – Quelle voiture électrique choisir en 2020 ?

Au 1er janvier 2020 en France, 23 modèles étaient disponibles après la disparition des Citroën C-Zéro et Peugeot iOn, et l’arrivée récente des Peugeot e-208, e-2008, Seat Mii electric, Volkswagen e-UP! et Skoda Citigo (toutes avec 260 km d’autonomie en cycle WLTP).  Et n’oublions pas les Smart EQ Fortwo & EQ Forfour qui viennent d’être restylées. Actuellement, la Zoé reste d’ailleurs leader du marché, suivie par la Tesla Model 3 et la Nissan Leaf.

Une hiérarchie qui pourra bien changer en cours d’année avec l’arrivée de nouvelles citadines comme les attendues Opel e-Corsa (450 km d’autonomie), Fiat 500 E, Mini Cooper SE et Honda E (250 km d’autonomie), sans oublier l’offensive du groupe Volkswagen avec la prometteuse ID.3. Le haut de gamme n’est pas en reste : Porsche Taycan, Lexus UX, Audi e-tron GT, BMW iX5, Tesla Model Y.

Du côté des polyvalentes et SUV, on notera la DS3 Crossback E-Tense (450 km d’autonomie), la Hyundai Kona Electric, le Kia e-Soul, la Peugeot e-208 (450 km d’autonomie), la Mini Electric (250 km d’autonomie), la Citroën E-Mehari (200 km d’autonomie), la Volvo XC40 Recharge (400 km d’autonomie) et la Peugeot e-2008.

En matière de berlines compactes, on a le choix entre le Kia e-Niro (600 km d’autonomie), la Hyundai Ioniq electric, la Nissan Leaf, la Volkswagen e-Golf.

Pour finir, en haut de gamme, le choix s’étend entre l’Audi e-tron (417 km d’autonomie), la Jaguar I-Pace, la Mercedes EQC 400 (445 km d’autonomie), la Porsche Taycan, la Tesla Model 3, la Tesla Model S ou encore la Tesla Model X.

On fera l’impasse sur le Renault Twizy, petit buggy électrique 2 personnes, car il ne peut prétendre à sortir de la ville malgré ses 120 km d’autonomie…

Voiture électrique : bonus et avantages

Depuis le 1er janvier 2020, le bonus de 6 000 € n’est plus automatique pour l’achat d’une auto 100% électrique : il chute à 3 000 € pour les modèles vendus entre 45 000 € et 60 000 €, et disparaît totalement au-delà de 60 000 €. L’avantage reste non négligeable, et s’accompagne parfois de la gratuité de la carte grise (selon les régions) et de facilités de stationnement dans les grandes villes. Après, si le coût d’une recharge à domicile reste bien moindre que celui d’un plein de carburant, le prix de l’électricité peut parfois s’envoler sur les bornes publiques donc prudence aux tarifs ! La diversité des fournisseurs (+ coûts de recharge et d’abonnement) empêche ici d’être exhaustif…

No votes yet.
Please wait...