Les tendances futures de la gestion de réseau

Les deux années passées se sont avérées chaotiques, terribles et frustrantes, pour tout le monde. Alors que nos vies ont subi un bouleversement sans précédent il y a presque deux ans, en 2020, la pandémie a également agi comme un catalyseur en matière d’innovation, bien au-delà de l’exemple évident du développement d’un vaccin.

En ce qui concerne la gestion de réseau, on a constaté un soudain besoin d’assurer que tous les employés d’une organisation puissent travailler à domicile, en même temps, tout le temps, et depuis partout dans le monde. Cela a agi comme une piqûre de rappel pour ce que l’on est bien obligé d’appeler la « transformation numérique ».

Les responsables de réseau savaient déjà que le travail à domicile allait devenir universel ; les téléphones plus intelligents et les divans plus confortables avaient rendu cette progression inévitable. Jusque-là, les changements nécessaires pour répondre à la demande avaient été relativement lents, et il avait fallu des années pour que les utilisateurs aient accès à la connectivité requise. Cependant, à la suite des événements de 2020, une évolution planifiée depuis des années devait maintenant devenir une réalité en quelques semaines ; un véritable coup d’accélérateur devait être donné à ce qui était auparavant une lente avancée vers l’innovation.

Dès maintenant, nous assistons à une phase au cours de laquelle les entreprises et les responsables de réseau réévaluent et réparent les erreurs commises au début de la pandémie. Il ne s’agit pas ici de critiquer les responsables de réseau : demandez à un peintre de réaliser un portrait en dix minutes, et il faudra nécessairement y apporter des retouches. Le début de 2020 était un scénario d’urgence, exigeant que les modifications soient implémentées le plus rapidement possible, quitte à ce qu’elles soient imparfaites. Le temps est maintenant venu de résoudre les difficultés et d’apporter des solutions aux problèmes, pour assurer que cette optimisation forcée des réseaux ne soit pas juste temporaire mais se montre au contraire efficace sur le long terme.

Cela ne constitue cependant pas la seule tendance attendue en ce début de troisième année d’une nouvelle ère en termes de travail et de vie quotidienne. Aujourd’hui, deux ans après le début de la pandémie, à quoi ressemble l’avenir de la gestion de réseau ?

Routage du trafic

Au cours des deux dernières années, plusieurs entreprises ont soulevé des problèmes concernant les investissements réalisés en matière de SD-WAN avant la pandémie. À la suite des changements radicaux dans la façon dont les utilisateurs accèdent aux ressources, ces entreprises craignaient que la valeur de leurs investissements ne soit perdue.

Cependant, c’est loin d’être le cas. Les solutions SD-WAN vont au contraire être de plus en plus dominantes, à mesure que les utilisateurs prendront conscience de leur utilité dans le cadre du passage mondial à un mode de travail hybride. Alors qu’avant la pandémie, les réseaux d’entreprise étaient essentiellement sur site, avec quelques éléments distribués ici et là dans le cloud, la nature de la situation actuelle signifie que tout est maintenant essentiellement distribué. Pour rendre cette approche plus praticable pour les entreprises (et les responsables de réseau très sollicités), la solution multicloud est de plus en plus populaire.

L’approche multicloud n’est pas sans inconvénients, par exemple le manque global de collaboration entre les différentes plates-formes. Cependant, à mesure que les entreprises travaillent à atteindre leurs innombrables objectifs informatiques, l’utilisation de plusieurs fournisseurs et plusieurs offres pour y parvenir est adoptée par un nombre toujours croissant d’organisations. L’approche multicloud offre également de nombreux avantages, au nombre desquels on compte la possibilité de placer toutes les données sensibles dans un cloud privé tout en faisant appel à l’un des fournisseurs de premier plan (vous savez certainement de qui je veux parler) pour exploiter ses capacités informatiques et sa puissance de traitement inépuisables.

Dans ce contexte, SD-WAN joue le rôle de lien facilitant la connectivité entre les différentes solutions et les utilisateurs, et offrant une solution de routage de trafic réellement moderne. En 2022, la principale préoccupation des responsables de réseau consistera à ajuster le trafic réseau au sein de leur entreprise ; les solutions SD-WAN ont un énorme rôle à jouer pour répondre à ce défi et à cette tendance.

Des dépenses créatives

En dépit des défis auxquels les équipes informatiques ont dû faire face au cours des deux dernières années, l’incertitude globale concernant les budgets a entraîné une baisse des dépenses informatiques. Bien que les problèmes qui ont surgi durant les deux dernières années vont inévitablement influencer et déteindre sur le fonctionnement des entreprises au cours de l’année prochaine et des suivantes, les responsables de réseau et les équipes informatiques se verront demander d’en faire plus avec moins, et de renforcer la technologie déjà en place pour optimiser les entreprises.

Il est également à prévoir que cette rigueur forcera les responsables de réseau à faire montre d’une plus grande créativité pour ce qui est de leurs dépenses budgétaires. L’attention actuellement prêtée aux infrastructures et systèmes autrefois considérés comme vitaux pour les entreprises (par exemple, les réseaux dorsaux en fibre optique qui parcourent les sites) se tournera vers d’autres parties du réseau, auparavant considérées comme un extra mais qui sont maintenant essentielles (telles que des connexions VPN client pour tous les employés).

De fait, il est peu probable que la vague d’innovation initialement déclenchée en 2020 touche à sa fin dans un avenir proche – la créativité va rester un mot d’ordre pour les responsables de réseau.

Les employés et les responsables de réseau ont maintenant deux ans d’expérience du travail à domicile et de la technologie requise pour soutenir cette pratique et peuvent donc aborder 2022 avec plus de certitude que les années précédentes, mais une chose est certaine : ils ne s’ennuieront pas.

Tribune par Sascha Giese, Head Geek®, SolarWinds

No votes yet.
Please wait...