Le cas des codes LEI et leur attribution

codes-lei

Lorsque l’on parle de numéro de LEI, on parle en réalité de Legal Entity identifier, ou, en français, de Numéro d’Identification d’Entité Juridique Légale. Comme on peut s’y attendre d’un tel numéro, il permet de procéder à l’identification pour le moins précise de n’importe quelle entité qui est amenée à négocier sur les marchés étrangers. Cela inclut donc les actions, les obligations et tout autre élément qui transitionne sur lesdits marchés. Ce numéro est alors absolument nécessaire pour pouvoir se lancer dans un tel domaine. Quant à son attribution, elle permet avant tout aux régulateurs de superviser les marchés financiers et de pouvoir retracer l’ensemble des transactions. Il est alors naturel que l’émission d’une identification aussi importante ne puisse se faire qu’auprès de services bien précis.

Obtenir son numéro LEI

Pour obtenir son numéro LEI il faut se tourner vers un réseau d’entreprises publiques et privées qui interviennent en tant que LOU. Afin de contrôler une telle émission de numéro LEI, il existe un organisme nommé le GLEIF, ou Global Legal Entity Identifier Foundations. Comme vous l’aurez compris, il faut le plus souvent se tourner vers un spécialiste d’un tel enregistrement afin que ce dernier puisse se faire aussi rapidement que possible. Notamment si vous voulez obtenir une place dans le marché financier aussi rapidement que possible. Pour ce faire, il est souvent préférable de se tourner vers un agent officiel des numéros LEI, pour éviter qu’un quelconque problème puisse survenir suite à l’attribution du numéro en question.

codes-lei

L’attribution du numéro LEI

Une entreprise qui propose des numéros LEI, ou codes LEI, est en contact avec l’organisation mondiale GLEIF mentionnée plus haut. Elle suit donc une procédure très précise pour pouvoir attribuer ces codes rapidement à ses clients. Cette même procédure se déroule le plus souvent en trois étapes précises :

  • Première étape : celle-ci, comme pour beaucoup d’étapes officielles, débute par l’obtention des coordonnées de l’entreprise pour identification. Ces dernières concernent généralement les données requises au registre du commerce. Sans ces informations précises, il est bien entendu impossible d’obtenir un numéro LEI.
  • Deuxième étape : ici, c’est la période de validité du code LEI qui est sélectionné. En effet, un code LEI n’est pas définitif, et donc évidemment pas à vie. Cependant, il est tout à fait possible d’en obtenir un qui puisse durer sur plusieurs années. Il est de ce fait très important de ne pas oublier de renouveler ce code dans le but de pouvoir poursuivre ses activités sur le marché financier. 
  • La troisième étape : comme pour n’importe quelle prestation de service, il faut à un moment donné songer au paiement, qu’il soit par carte bancaire ou via un PayPal, selon ce qui vous est proposé.

Lorsque vous faites appel à un tel service, il est important que ce dernier soit clair. Seuls quelques frais doivent être présents et aucun paiement supplémentaire, si ce n’est pour un renouvellement, ne peut être exigé. Enfin, l’obtention d’un tel code peut se faire en une poignée de minutes, les délais d’attente sont ainsi très faibles et vous pouvez donc en profiter très rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *