Danger de la lumière bleue des écrans

Lorsqu’on parle d’écran, la notion de lumière bleue revient toujours. Naturellement, la lumière bleue est émise par les rayons solaires et de façon artificielle par certaines sources lumineuses. Quand elle provient du soleil, elle est indispensable puisque cette lumière bleue joue un rôle important pour la régulation du rythme biologique.

Dans le cas où elle est émise par une source numérique, l’exposition des yeux à cette lumière est bien plus importante. Cette lumière bleue est potentiellement dangereuse et c’est exactement le sujet que l’on va observer. Quel est le danger de la lumière bleue des écrans ? Voyons cela de plus près.

La lumière bleue : qu’est-ce que c’est ?

Avant de parler de danger de la lumière bleue des écrans, il est judicieux de comprendre ce que c’est concrètement. Le spectre visible est une partie du spectre électromagnétique qui est perçu par l’œil humain. Pour en venir à la lumière bleue, il s’agit d’une partie de la lumière visible par les yeux. En effet, elle représente environ le tiers du spectre visible.

Pour avoir plus de données, sa longueur d’onde s’étend entre 380 et 500 nanomètres. De manière générale, elle se décompose en deux parties bien distinctes :

  • La lumière bleu-turquoise : de 455 à 500 nm, il s’agit de la lumière émise naturellement par le soleil. Elle est bénéfique pour l’organisme puisqu’elle agit sur le cycle de sommeil, l’humeur, etc.
  • La lumière bleu-violet : de 380 à 455 nm, elle est émise par les écrans numériques et les LED, c’est elle qui présente le danger de la lumière bleue.

La lumière bleue issue des écrans est bien plus énergétique que celle émise par les rayons du soleil. Effectivement, la lumière bleu-violet possède une énergie bien plus élevée et elle pénètre plus loin dans l’œil.

Quel est le danger de la lumière bleue des écrans ?

La lumière bleue provenant des écrans est nocive pour les yeux, mais également pour le cerveau. Selon une étude menée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale en 2014, la lumière bleu-violet située entre 415 et 455 nm aurait un impact négatif sur les cellules de la rétine.

Cette lumière est susceptible de causer des lésions photochimiques au niveau de la rétine et du cristallin. Par ailleurs, cette exposition prolongée à la lumière bleue des écrans met en faveur l’apparition de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). À long terme, cela augmente le risque du développement d’une cataracte.

En dehors de tous ces dégâts, la lumière bleue artificielle fait partie des principales causes de :

  • Fatigue oculaire
  • Maux de tête
  • Irritation des yeux
  • Troubles de la concentration
  • Difficulté de l’accommodation
  • Vision trouble et floue

Chez les enfants et les adolescents, le danger de la lumière bleue des écrans est bien plus important. Ces derniers sont plus exposés à la lumière bleue à travers les smartphones et les tablettes. Ils sont d’autant plus sensibles puisque leurs yeux n’ont pas encore la pleine capacité à filtrer la lumière bleue. Dans tous les cas, quel que soit l’âge, la fatigue visuelle causée par la lumière artificielle bleue nuit à l’apprentissage et à la productivité.

Se protéger de la lumière bleu-violet : comment faire ?

Afin de protéger les yeux du danger de la lumière bleue des écrans, vous pouvez très bien suivre ces pratiques :

Porter des lunettes de protection

Pour réfléchir et bloquer la lumière bleue, il existe des lunettes spécialement conçus à cet effet. En effet, ces lunettes disposent de verres spécialement étudiées pour stopper l’exposition de la rétine à la lumière bleu-violet. Il s’agit d’un moyen efficace pour éviter le danger de la lumière bleue.

Installer un filtre anti lumière bleue sur les écrans

Afin de diminuer considérablement l’émission de lumière bleue depuis un écran, il existe des accessoires anti lumière bleue. Il est question d’un filtre physique qu’on installe sur un écran d’ordinateur. Parfois, des logiciels intégrés au système d’une machine permettent de modérer l’émission de cette lumière nocive.

Réguler la luminosité des écrans

Le réglage de la luminosité d’un écran permet de réduire l’exposition de vos yeux à la lumière bleue. De préférence, utilisez un logiciel de gestion de couleurs pour permettre de contrôler les couleurs sur l’écran. Une fois la nuit tombée, choisissez les couleurs chaudes pour ne pas perturber votre sommeil. La luminosité doit être configurée de manière que l’écran ne doit pas être plus claire que la pièce dans laquelle vous vous trouvez.

Diminuer le temps passé sur un écran

D’après l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES), les enfants et les jeunes adultes ne doivent pas passer trop de temps devant un écran. Si l’on se fie à la moyenne, 6 heures par jour sont passées devant un écran pour une personne. Dans la mesure du possible, il est conseillé de limiter ce temps et marquer une pause des yeux dès que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.