Quels sont les frais et les impôts d’une location Rbnb ?

frais impôts rbnb

Dans l’objectif d’avoir une source de revenus supplémentaires, de nombreux particuliers optent pour la location de leur bien immobilier. Aujourd’hui, de plus en plus de particuliers s’intéressent à la location de leur résidence sur la plateforme Airbnb. Du côté des locataires, cela s’avère plus intéressant qu’une chambre d’hôtel.

Pour les propriétaires, les revenus perçus par cette activité dépassent un certain seuil et constituent un revenu imposable. Dans cette perspective, ils doivent obligatoirement déclarer leurs revenus auprès de l’administration fiscale. Voici ce que vous devez savoir sur les frais et les impôts d’une location Airbnb.

Que savoir sur la location Airbnb ?

À la différence de la location d’un appartement standard, faire louer votre résidence sur la plateforme Airbnb est soumis à certaines conditions. En effet, en tant que propriétaire, vous devez déclarer votre résidence sous le statut de location saisonnière. Cette déclaration doit être faite auprès de votre mairie, mais également à la Greffe du tribunal de commerce. Dépendant de votre région, une demande d’autorisation de changement d’usage de votre domicile doit être effectuée.

Sachez que toutes les recettes obtenus de cette location doivent figurer dans votre déclaration d’impôts. Autrement dit, l’impôt sur le revenu considère la totalité de ces gains. Sur le barème de l’impôt sur le revenu, plus précisément dans les Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC), la location saisonnière fait partie des activités commerciales imposables.

L’administration fiscale considère la plateforme Rbnb tel un outil de recherche de locataires. Du côté de Rbnb, la gestion des obligations sociales et fiscales sont déjà considérés. Ainsi, le montant des loyers perçus par le propriétaire sont transmis vers l’autorité responsable de votre zone.

Quels sont les frais et les charges considérés dans le calcul de l’impôt ?

En dehors des revenus perçus par le propriétaire-loueur, certains frais et charges doivent être compris dans la déclaration. Ces éléments sont les suivants :

  • Les frais facturés par la plateforme Rbnb
  • Les frais généraux comprenant les intérêts d’emprunt et les frais de gestion
  • Les charges du personnel
  • Les amortissements
  • La taxe foncière
  • Les primes d’assurance
  • Les charges d’entretien et de réparation
  • Les provisions pour charges

Quel est le régime d’imposition de la location Airbnb ?

Quelle que soit la durée d’occupation de la résidence, tout propriétaire mettant un bien meublé de tourisme doit effectuer une déclaration des loyers perçus. Le régime fiscal qui s’applique varie en fonction des recettes chaque année. Dans le cas de la location Rbnb, c’est le régime fiscal des locations meublées qui est à prendre en compte.

Pour rappel, vos revenus appartiennent au régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et non des revenus fonciers. Dans ce cas, votre statut est Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) si les recettes ne dépassent pas les 23 000 euros. Si le montant de vos revenus ne dépasse pas les 760 euros dans le cas d’une location d’une partie de votre résidence principale, vous n’êtes pas soumis à l’impôt sur le revenu.

Le régime micro-BIC

Dans le cas où vos revenus n’excèdent pas 72 600 euros bruts par an sur Rbnb, vous pouvez être imposé sous le régime micro-BIC. Pour ce régime fiscal, vous profitez d’un abattement de 50 %  au titre des charges. À titre d’exemple, si vous percevez un loyer d’un montant de 20 000 euros sur 12 mois, seuls les 10 000 euros seront imposables après l’abattement. Ce régime d’imposition et de déclaration est le plus simplifié.

Le régime réel

En ce qui concerne le régime réel, le montant net des frais et des charges doivent être déclarés. Ce régime s’adresse à un contribuable dont les revenus dépassent le plafond précédemment mentionné. Il s’avère plus complexe que le régime micro-BIC puisque la somme indiquée sera imposée selon le barème progressif applicable aux revenus. De plus, ce montant sera soumis aux prélèvement sociaux. Votre déclaration doit être effectuée sur le formulaire N° 2031-SD du gouvernement.

Quel est le taux d’imposition des revenus Rbnb ?

Le taux d’imposition des revenus Rbnb dépend principalement du régime que vous avez sélectionné. Pour le régime réel, les revenus issus de la location de votre résidence seront taxés d’après ce barème comprenant les revenus annuels et le taux d’imposition :

  • Inférieurs à 10 225 € : 0 %
  • 10 226 – 26 070 € : 11 %
  • 26 071 – 74 545 € : 30 %
  • 74 546 – 160 336 € : 41 %
  • Supérieurs à 160 336 € : 45 %

Notez que les prélèvements sociaux ont un taux de 17,2 %.

Pour le cas du régime micro-BIC avec des revenus inférieurs à 72 600 euros, vous bénéficiez de l’abattement de 50 % sur la somme brute déclaré à l’administration fiscale. Avant de déclarer vos revenus au cours de l’année, notez que la plateforme Rbnb ne se charge pas de la déclaration. Selon le régime que vous avez choisi, vous devez obligatoirement remplir le formulaire 2042-C-PRO ou le 2031-SD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.